La sélection du mois

L’eau rouge

Jurica Pavicic
Agullo 2022

Septembre 1989 en Croatie. Silvia 17 ans disparait lors d’une fête de pêcheurs dans un petit village du bord de mer proche de Split.
Sa disparition bouleverse sa famille et le village pour de longues années après l’échec de la police à la retrouver : son frère jumeau parcourt l’Europe à sa recherche, père et mère deviennent des étrangers l’un à l’autre, ragots et accusations non fondées dressent les habitants les uns contre les autres alors que la Yougoslavie s’effrite et que la guerre éclate en Croatie.
Le roman s’achève en 2017 alors que chacun a reconstruit sa vie dans un pays où Serbes et Croates sont partiellement réconciliés et où le tourisme et les investisseurs étrangers ont remplacé le vieux monde.
Un polar au rythme soutenu, des personnages attachants dans un pays où les destins individuels sont ancrés dans les bouleversements de l’Histoire.

Connemara

Nicolas Mathieu
Actes Sud 2022

Un roman sur le mitan de la vie pour deux êtres, anciens copains de lycée et qui habitaient le même village dans l’est de la France, en 2017.
Hélène a tout fait pour quitter son milieu et semble avoir réussi sa vie professionnelle et familiale. Christophe n’a pas quitté ses copains, vit chez son père avec son fils, gagne sa vie comme vendeur d’aliments pour chien, rêve encore de retrouver son statut dehockeyeur dans l’équipe locale comme quand il en était la star.
A l’heure des bilans, tous deux se retrouvent et redécouvrent la fougue ou la folie de l’adolescence pour un temps.

Le naufrage de Venise

Isabelle Autissier
Stock 2022

A travers les membres d’une famille : Guido le père, promoteur et homme politique, Maria Alba la mère, descendante d’une vieille famille vénitienne célèbre pour ses grands hommes, et leur fille Léa, porteuse d’espoirs, l’auteure décrit dans un premier chapitre effarant l’écroulement, la destruction de Venise. Grace à ces personnages elle dresse habilement un tableau des causes économiques, politiques, écologiques de ce « naufrage » annoncé de longue date …
Un roman engagé qui donne de nombreuses indications précises sur les raisons de cette destruction : intérêt immédiat, intérêt financier, inertie, méconnaissance, déni de réalité … Un texte particulièrement prenant et intéressant à lire.

Peste & choléra

Patrick Deville
Fiction et Cie 2012

Formidable biographie de Yersin, génial touche à tout, en mouvement perpétuel, loin des honneurs et découvreur du bacille de la peste et de son vaccin, entre autres. C’est un texte rythmé, dont l’érudition est mise au service de la compréhension de Yersin et de son époque. Un livre entraînant, passionnant, qui permet de découvrir Pasteur et les recherches de ses élèves, dont Yersin, mais aussi l’Indochine entre les deux guerres mondiales.  A lire sans retenue !

Mapuche

Caryl Férey
Série noire Gallimard 2012

Un formidable polar qui se lit d’une traite sans reprendre son souffle et dont la matière est l’Histoire de l’Argentine. Ce récit plonge dans la réalité sociale, ethnique, politique de l’Argentine contemporaine.
Il nous mène de l’immense Buenos Aires aux frontières du Chili, de l’est à l’ouest dans une enquête violente et nécessaire sur « des fils de pute ». Nécessaire à Jana, l’indienne, qui fait partie des rares survivants du peuple Mapuche exterminé et chassé de son territoire, nécessaire à Ruben, le détective privé, rescapé du centre de torture de l’Ecole de mécanique de la Marine, nécessaire enfin aux Mères et grands-mères de la Place de Mai qui luttent encore pour leurs enfants « disparus » et leurs petits enfants volés. Un livre « coup de poing » qui donne la parole aux vaincus. A lire, certainement.

Tangente vers l’est

Maylis de Kerangal
Verticales 2012

Un récit court particulièrement réussi qui se déroule dans un lieu unique et mythique : le Transsibérien. L’écriture est vive, poétique, saisissante. Un jeune conscrit russe affecté quelque part en Sibérie veut fuir. Elle fuit également un homme, un pays. Tous deux, le temps du voyage vont s’unir pour pouvoir gagner l’extrémité du pays, les bords du Pacifique lieu de tous les possibles. Un très plaisant moment de lecture.

Le monde gris

Galsan Tschinag
Métailié 2004

C’est l’histoire vécue par un enfant de la tribu Touva, en Mongolie pendant les années 50. Très tôt l’enfant décide de devenir chaman mais quand il rejoint, contraint et forcé, l’école du district que dirige son grand frère , il découvre les nouvelles lois de la société communiste de l’époque en totale contradiction avec les traditions des peuples nomades. Ce récit fascinant ne peut que nous ramener au dernier livre de G.Tschinang « Chaman » publié en 2012 (livre cité en septembre 2012) qui raconte le retour de l’auteur devenu vieux dans son pays d’origine. Ces deux textes nous permettent de mieux comprendre ce pays si lointain et inconnu pour la plupart.

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates

Mary Ann Shaffer
Édition NIL

Juliet, jeune écrivaine termine une série de conférences sur des chroniques écrites pendant la guerre en Angleterre. Nous sommes en 1946, elle cherche un nouveau sujet de roman. Elle reçoit aussi une lettre d’un inconnu de Guernesey à qui elle répond … très vite les échanges épistolaires avec les habitants de l’île se multiplient …
C’est un roman très plaisant à lire dont les lettres sont un véritable révélateur de la personnalité de personnages attachants qui sortent d’une dure période d’occupation par les troupes allemandes. Mais rien de pesant dans ce texte qui sans avoir l’air aborde de nombreux thèmes importants : la guerre et ses conséquences, l’amitié, la solidarité, l’amour, le travail d’écrivain, le rôle de la lecture… Une réussite !
 

Rue des syriens

Raphaël Confiant
Mercure de France 2012 

La Martinique dans les années 1920 jusqu’en 1945. Wadi fait partie des Syriens qui débarquent à Fort de France alors qu’il pensait parvenir en Amérique… L’auteur nous fait vivre cette immigration d’un peuple à mille lieux de la vie martiniquaise par son climat, sa culture, sa religion, ses mœurs, sa langue, ses traditions. C’est un roman facile à lire malgré la complexité des problèmes soulevés lors de ces rencontres improbables. Un récit attachant, truculent qui décrit la diversité du peuple antillais avec saveur.

Antoine et Isabelle

Vincent Borel
Wiespieser 2010

Formidable récit que V.Borel nous livre en plongeant dans l’histoire de sa famille espagnole. De 1917 à 1946 il suit pas à pas le destin d’Isabel et Antonio ses grands –parents : Barcelone rejointe par leurs familles pour échapper à la misère, puis la guerre d’Espagne, l’exil, la résistance française, Mauthausen, et un texte, un document familial écrit en 1946 par ce grand-père qui mourra en 1989. Cette histoire, c’est la force du texte, s’inscrit dans celle de l’Europe de l’époque et décrit minutieusement en parallèle celle de la famille Gillet, grands industriels lyonnais, pour qui les guerres permettent les affaires. C’est un texte passionnant et documenté sur les causes de la défaite de la République espagnole, sur le sort des exilés de la Retirada , sur la collaboration, et les liens entre deux mondes que tout semble séparer. À lire.

Yougoslave

Thierry Beinstingel
Fayard 2020

Une saga courant de l’Autriche du XVIII ° siècle jusqu’à la France d’aujourd’hui en passant par Sarajevo en 1914 et Berlin en 1945.
Ou l’histoire d’une famille de paysans, Souabes de langue allemande envoyée coloniser la partie orientale de l’empire Austro-Hongrois, qui s’installe le long du Danube. Les générations de tailleurs, d’ouvriers, d’hôteliers se succèdent et traversent une Histoire mouvementée, tragique souvent. L’originalité du récit tient à l’autobiographie enchâssée dans cette histoire de migration et d’exil dont l’auteur est issu.
Beinstingel rend hommage à des vies de gens simples avec retenue dans un texte historique précis, documenté où l’écrivain a su combler les vides avant sa naissance en 1958 à Langres…

Ils désertent

Thierry Beinstingel
Fayard 2012

Elle est jeune, diplômée, battante. Elle vient d’être recrutée dans une société commerciale qui veut faire du chiffre. On exige comme premier travail qu’elle licencie le plus ancien et meilleur représentant en papiers peints de la boite … C’est un roman sur le monde du travail aujourd’hui quand ne compte plus qu’une supposée rentabilité des hommes. Le métier de voyageur de commerce est rarement le sujet d’un livre et l’auteur lui donne ici une véritable existence. Les personnages sont complexes et attachants, ce récit fait preuve d’une grande vitalité loin des diktats économiques qui, on l’oublie parfois, ne mènent pas forcément à la réussite…

Peines perdues

Olivier Adam
Flammarion 2014

C’est une région rêvée, privilégiée au bord de mer du côté de Nice. Un paradis pour certains, mais les laissés pour compte de la prospérité existent aussi et vivent là indifférents à la beauté des lieux. Les personnages se succèdent chacun avec son histoire dont l’auteur souligne les liens : études bâclées, petits boulots, ambitions perdues. Tous ces anti héros sont conscients de leur déveine mais sont incapables d’en sortir. Olivier Adam  avec précision et justesse, dresse un tableau amer d’une situation sociale que finalement peu d’auteurs ont abordé en cette rentrée littéraire. Une réussite.

Les Lisières

Olivier Adam
Flammarion 2012

Paul revient pour quelque temps dans la banlieue de son enfance pour s’occuper de ses parents vieillis. Il retrouve une réalité qu’il a fui depuis longtemps mais dont il est cependant l’héritier. En même temps que la crise affective qu’il traverse, Paul, écrivain, dresse le tableau de la France contemporaine des banlieues. C’est un roman vaste, ambitieux qui aborde de nombreux aspects de la société française actuelle à travers le regard d’un intellectuel d’une quarantaine d’années, bien inscrit dans son époque, à la recherche d’un équilibre personnel.

Paris-Briançon

Philippe Besson
Julliard 2022

Début des vacances scolaires. Une douzaine de voyageurs monte dans l’Intercité n° 5789 qui quitte Paris à 20H52 pour Briançon, le terminus.
Dans la proximité obligée du train, on commence à faire connaissance et à échanger. Avec délicatesse l’auteur évoque le quotidien, les études, le travail, les luttes, la maladie, émergent peu à peu les secrets, les mensonges, les engagements alors que dès la page 2, une catastrophe est annoncée. Un récit surdes vies ordinaires confrontées aux violences de toute nature qui traversent notre époque…
Un texte sobre qui se lit d’une traite parce que riche de sens et d’humanité. Une réussite.

Le roi fantôme

Maaza Mengiste
Éditions de l’Olivier 2022

Un récit proche de l’épopée pour raconter la seconde invasion de l’Éthiopie en 1935 par les troupes italiennes de Mussolini.
La résistance s’organise très rapidement et les femmes éthiopiennes s’y engagent. Autour de Kidane, chef de guerre glorieux, Aster sa femme et Hirut la servante orpheline organisent des groupes de femmes pour faire la guerre alors que l’empereur Hailé Sélassié s’est exilé en Angleterre …
Un récit documenté, puissant et attachant, aux accents homériques, qui rappelle la violence de cette colonisation dévastatrice.

L’été froid

Gianrico Carofiglio
Folio policier 2022

En 1992, dans les Pouilles, la guerre des gangs plonge la ville de Bari dans une succession d’embuscades, de tirs , d’enlèvements. Le drame frappe quand le fils de Grimaldi, le parrain local, est enlevé contre rançon puis retrouvé mort. Le maréchal Fenoglio qui mène l’enquête et qui connait parfaitement le milieu appuie sa quête sur le témoignage de Vito Lopez repenti qui collabore avec la justice.
C’est un polar qui est aussi un document sur le fonctionnement de la mafia. En effet l’auteur a exercé le métier de procureur et de juge dans le pôle anti-mafia des Pouilles, il connait parfaitement les rouages mais aussi les hommes.

Une sortie honorable

Eric Vuillard
Actes Sud 2022

Un récit loin de la fresque historique, bref comme les autres textes de l’auteur qui refuse toute invention. Il pointe quelques journées et personnages essentiels pour éclaircir les causes et conséquences de la guerre d’Indochine de 1946 à 1954 qui met fin à la colonisation du Viet Nam. Les trois premiers chapitres annoncent les enjeux : Dans une plantation de caoutchouc en 1928 trois coolies qui ont voulu fuir les cadences infernales sont ligotés avec du fil de fer. Quelques années plus tard, André Michelin et F.W. Taylor se rencontrent pour affiner l’efficacité du management industriel. Enfin, à l’assemblée nationale Edouard Herriot rend hommage « à nos héroïques soldats » après la première défaite de Cao Bang.
D’un regard acéré Vuillard choisit d’éclairer de manière inédite et critique, militaires, politiques, hommes d’affaires à l’origine de « la sale guerre » d’Indochine.
Une réussite, à lire …

Indian Creek

Pete Fromm
Gallmeister 2010

Jeune étudiant, il trouve un travail pour 7 mois : surveiller un élevage de saumons au cœur des montagnes rocheuses entre l’Idaho et le Montana de l’automne au printemps. C’est un récit autobiographique d’une expérience pas toujours facile, en pleine nature loin du confort où tout est à apprendre bien loin des récits mythiques des trappeurs …
Un récit sympathique, très plaisant à lire, rafraîchissant et tonique !

Le gosse

Véronique Olmi
Albin Michel 2022

Le parcours d’un enfant orphelin dans l’entre- deux- guerres. Quand la grand-mère perd son autonomie et sa raison elle est envoyée à Ste Anne. Le sort de Joseph est scellé, il devient pupille de la nation et il est pris en charge par les services sociaux de l’époque. Il est d’abord placé dans un orphelinat parisien puis dans une ferme près d’Abbeville. Malgré le travail et les coups, il découvre le cornet à piston grâce à la fanfare du village et à un grand -père, il tente de s’adapter mais mal noté il est envoyé en prison à la Petite Roquette, puis à la Colonie agricole et pénitentiaire de Mettray, un véritable bagne pour enfants. Devenu un homme, 1936 lui ouvre d’autres portes vers un avenir meilleur et la musique …
Un roman documenté sur les dérives d’un système qui châtie les enfants de pauvres et surtout ceux des filles-mères de l’époque.

L’autre moitié du monde

Laurine Roux
Les éditions du sonneur 2022

Un récit ancré dans l’histoire de l’Espagne de la République en 1931, la guerre civile sous la houlette de Franco à l’instauration de la dictature jusqu’en 1975.Dans le delta de l’Ebre les paysans qui travaillent dans les rizières de la Marquise deviennent brièvement maîtres de leurs destins avant que la tragédie longtemps tue n’éclate. Deux femmes à une génération de distance l’incarne : Toya, jeune adolescente, voyait chaque jour sa mère revenir rompue du château où elle servait à la fois l’aristocrate et son fils. Elle assiste aussi aux luttes de la communauté paysanne, elle apprend la lecture et l’amour avec l’instituteur anarchiste, assassiné par les franquistes… Beaucoup plus tard, Luz qui travaille à l’université de Barcelone, participe à un travail de recherche sur les zones humides dans le delta et l’histoire resurgit, douloureuse et relie leurs deux destinées.
Un roman fort qui fait vivre un pan brûlant de l’histoire espagnole, particulièrement réussi et attachant.

Turies

Julie Ruocco
Acte Sud 2021

Un regard sur la guerre en Syrie entre 2011 et 2019.
Asim, ex-pompier syrien, est devenu fossoyeur dans une Syrie en ruines puis réfugié en Turquie il fabrique de faux passeports auxquels il donne les noms des morts de la guerre … Il croise la route de Bérénice, jeune archéologue française, un peu trafiquante d’antiquités qui est venue se jeter dans la gueule du loup. Le réel lui saute au visage quand son intermédiaire meurt sous ses yeux.
Des printemps arabes à la répression menée par Bachar El Assad, le roman nourri d’informations, entraîne le lecteur à la rencontre de ceux et celles qui résistent et combattent contre l’oubli, l’ignorance, la terreur, la violence pour la paix et la dignité humaine.
Un premier roman particulièrement réussi.

555

Hélène Gestern
Arléa 2022

Quand une partition inédite de Scarlatti refait surface dans un étui à violon, l’ébéniste et son copain luthier, un collectionneur, un spécialiste universitaire, une interprète, voient leur vie bouleversée. Par passion et amour de la musique ou par convoitise les uns et les autres sont entrainés dans une quête éperdue des 556 ième sonates de Scarlatti…mais …existe-t-elle vraiment ?
Un roman vif, rythmé où les personnages dévoilent leur véritable personnalité quand ils sont confrontés à l’improbable. Une lecture agréable où l’on découvre le monde de la musique dans un suspens surprenant.

Poison d’or

Jean-Michel Mariou
Verdier 2021

Salsigne dans la vallée de l’Orbiel au nord de Carcassonne, l’histoire sidérante d’une mine d’or.
La mine ouvre fin XIX, début XX° siècle, elle fait rêver toute une région, mais le rêve se mue en une pollution de toute la région dont il faudra des décennies pour prendre la mesure.
En 2018 ,Gabriel journaliste revient au pays à la mort de son père, qui a passé les dix dernières années de sa vie à la mine. Il apprend aussi le décès inexpliqué de son meilleur ami d’enfance avec qui il a gardé des liens forts retrouvé sur une route déserte non loin de l’entrée de la mine désaffectée depuis 1992. L’histoire industrielle se double d’une enquête policière que Gabriel entreprend de mener.
Son récit retrace l’histoire de sa famille et celle des habitants de Salsigne sur deux siècles environ et donne à voir les bouleversements agricoles puis les souffrances liées à l’exploitation aurifère. Un récit attachant, documenté et humaniste.

Les déracinés

Catherine Bardon
Pocket 2020

De 1931 à Vienne en Autriche à 1961 dans l’île de Saint Domingue. Une saga populaire qui entraîne le lecteur à la suite du couple Almah, Wilhelm, dont le destin est bouleversé par le contexte historique. C’est une histoire d’amour flamboyante dans Vienne qui sombre peu à peu dans la guerre. La situation devient intenable après l’annexion de l’Autriche par le Reich, le jeune couple attend 1939 pour s’exiler. Le roman utilise alors un événement peu connu : la République dominicaine négocie des visas aux juifs européens pour restaurer son image, relancer son économie, « blanchir » sa population sous le regard bienveillant des Etats Unis. La colonie de Sosua se développe comme une communauté agricole de type kibboutz. Almah, Wil et les autres exilés vont devoir s’adapter, se réinventer dans un pays totalement nouveau. Un roman agréable à lire et réussi.

Sur le même thème voir : « Avant que les ombres s’effacent » LP Dalembert, Wespieser 2017

La fille qu’on appelle

Tanguy Viel
Éditions de Minuit 2021

Laura, 20 ans, déjà ballotée par la vie, revient vivre chez son père Max Le Corre, ancien champion de boxe et chauffeur du maire de la ville. Il veut aider sa fille qui cherche un logement et un travail…il s’adresse donc à celui qui a les bons contacts, qui connaît du monde et qui est prêt à aider les habitants de sa ville. Les conséquences de sa demande dépassent tout ce qu’il aurait pu imaginer…
Un récit à l’écriture tendue, riche et claire, qui décrit l’injustice sociale à l’œuvre avec une logique implacable.

Ce qu’il faut de nuit

Laurent Petitmangin
La manufacture des livres 2020

Un roman comme une confidence. Le narrateur raconte d’abord les allers retours multiples à l’hôpital avant que la mère ne meure le laissant avec deux petits. Après il fait face jonglant entre travail, école, maison et foot. Attentif, aimant il garde aussi ses convictions politiques de gauche dans une région meurtrie, la Lorraine. Pendant plusieurs années la tendresse, la complicité lient ces trois là et puis les signes presque imperceptibles annonceurs du drame créent une tension qui va crescendo.
Un très beau premier roman.

La plus secrète mémoire des hommes

Mohamed Mbougar Sarr
Philippe Rey 2021
Prix Goncourt 2021

Fasciné par le livre « Le labyrinthe de l’inhumain » paru en 1938, un jeune écrivain part sur les traces de son auteur disparu. Le livre d’abord salué par la critique de l’époque est très vite vilipendé et son auteur accusé de plagiat.
Le narrateur mène une quête complexe dans le temps et l’espace, il promène le lecteur sur des pistes nombreuses dont les protagonistes ont eu, un jour, des liens avec cet auteur mystérieux : ses éditeurs, ses femmes, des amis, des membres de sa famille … Chacun a vu sa vie bouleversée par cet homme insaisissable comme son roman d’ailleurs dont le lecteur ne connaîtra rien.
Un récit qui montre la puissance de l’imagination et de la littérature par un conteur habile qui prend plaisir à brouiller les pistes et à guider le lecteur dans un monde vaste, riche et complexe.

Pour cette histoire M. Mbougar Sarr s’est inspiré de celle de l’écrivain malien Yambo Ouologuem, premier auteur africain à avoir reçu la prix Renaudot en 1968 pour « Le devoir de violence ».

Autres livres de M. Mbougar Sarr : Terre ceinte, Le silence du chœur, De purs hommes.

Des milliers de lunes

Sébastian Barry
Joelle Losfeld 2021

Winona, autrefois Ojinjintha, est une jeune indienne Lakota recuellie par Thomas McNulty et John Cole fermiers. Ils vivent à Paris dans le Tennesse avec deux noirs anciens esclaves affranchis. Cette drôle de petite famille vit en bonne harmonie en se tenant à distance du monde fruste et violent qui l’entoure.
La guerre de Sécession est terminée mais pas les règlements de compte et la résurgence de groupes sudistes revanchards balaient la région. Winona, l’indienne « moins que rien» va devoir apprendre à survivre dans cet environnement hostile …
Un roman attachant qui montre jusqu’où peut aller la cruauté et la bêtise humaines dans un contexte historique houleux quand les vieilles rancœurs subsistent.

Poussière dans le vent

Leonardo Padura
Métailié 2021

31 décembre 1989 à Cuba. Les amis du « clan » se retrouvent une nouvelle fois chez Clara dans la maison de Fontanar. Génération post-révolution ils sont sûrs de leur avenir sur cette île qui leur a permis des études et un confort relatif. Quand frappe la crise des années 90 après la chute du mur et l’effondrement soviétique, la période « spéciale » commence : fermeture du pays, pénurie pour tout, réduction drastique du travail, revenus en chute libre… la vie devient survie et le choix de s’exiler s’impose à plusieurs d’entre eux. Plusieurs quittent le pays et doivent composer avec l’exil pas vraiment choisi « ils ne seront jamais que des transplantés avec des racines apparentes, des apatrides à Miami, Madrid ou Barcelone … ».
Une saga réussie sur plusieurs générations qui suit les destinés de personnages attachants confrontés aux difficultés de la perte ou à une vie difficile dans un pays en crise pour ceux qui sont restés. Formidable texte sur le Cuba contemporain que l’auteur n’a jamais quitté.

 Madame Hayat

Ahmet Altan
Actes Sud 2021

Après la faillite et la mort de son père, Fazil devenu boursier fait ses études à Istanbul et gagne sa vie comme figurant dans une émission télé. C’est là qu’il rencontre Me Hayat plus âgée que lui, plantureuse, élégante, lumineuse. Son apprentissage d’un amour vertigineux commence doublé d’une rencontre avec une jeune étudiante en lettres avec qui il a de nombreuses affinités. Il vit intensément alors que le pays se referme sur lui-même et que toute liberté est réprimée.
Des personnages attachants, un récit fort et bien mené qui pose des questions essentielles sur la vie et le bonheur, d’autant plus remarquable quand on sait que ce roman fut écrit en prison à laquelle l’auteur, journaliste, a été condamné pendant 4 ans en 2016.

 American Dirt

Jeanine Cummins
Philippe Rey 2020

Acapulco, ville de rêve du Mexique … C’est là que vit Lydia, libraire avec son mari journaliste et Luca, 8 ans. Quand le cartel de la drogue frappe, Lydia et son fils doivent gagner les Etats Unis, seule voie de salut possible. Le roman tout en suivant ces deux attachants personnages devient un formidable document sur les conditions dantesques vécues par les émigrés des pays d’Amérique latine en route pour une vie meilleure. C’est un texte documenté, attachant sur la situation du Mexique où narcos et police exploitent en toute impunité les plus fragiles, les plus pauvres qui sont aussi les plus téméraires. Un très bon moment de lecture.

Malamute

JP Didierlaurent
Diable Vauvert 2021

Une vallée dans le massif vosgien où cohabitent la station de ski, ses employés saisonniers et les habitants à l’année dans les fermes isolées par la neige en hiver.

Le récit couvre deux périodes différentes : un journal intime écrit par Pavlina Radovic en 1976, une jeune femme slovaque mariée à Dragan, un ancien légionnaire, venus s’installer là pour une nouvelle vie et la création d’une activité touristique avec leurs chiens Malamute . Puis en 2015, Emmanuelle, experte en conduite d’engins de déneigement arrive sur la station et côtoie Basile, saisonnier, logé chez son grand-père taiseux et rude… Les liens entre ses personnages aux forts caractères se nouent et apparaissent peu à peu dans cette région de montagne où les vieilles croyances subsistent encore et peuvent provoquer des catastrophes.

C’est un récit facile et très agréable à lire où l’on retrouve l’humour ou l’ironie de l’auteur qui ne peut s’empêcher de quelques facéties malgré la gravité des situations !

Le rire des déesses
Ananda Devi
Grasset 2021
 

Shinti « la fourmi », 10 ans, vit dans un réduit à côté de sa mère prostituée du quartier de la Ruelle dans une ville pauvre du nord de l’Inde. Enfant rayonnante, privée de l’amour maternel , elle est aimée par les filles et les hijras qui partagent la rue.
Shivnath, homme fort, manipulateur, maître spirituel mégalomane fréquente assidument la Ruelle, s’accapare Shinti. Il l’emmène à Benarès « où s’unissent les ors du soleil et des bûchers » avec le projet d’en faire une déesse dans un premier temps. Les femmes de la Ruelle connaissent la suite inéluctable du destin de Shinti qui deviendra la chose du « swami ». Elles se lancent aidées par les hijras à sa recherche au milieu des croyants du pèlerinage hindou déchaînant haine et désirs.
C’est un roman fort, prenant qui plonge le lecteur dans la réalité complexe de l’Inde où se mêlent or et ordure, religion et prostitution.

Mohican
Eric Fottorino
Gallimard 2021
 

Après la seconde guerre mondiale les paysans sont fortement sollicités pour produire plus et nourrir le pays. C’est ce qu’a fait Brun dans sa ferme du Jura où les générations se succèdent depuis longtemps. Son fils, lui aussi amoureux de la terre, a opté pour une agriculture raisonnée qu’il pratique sur une partie des terres de la ferme. Brun, malade et proche de la mort signe un contrat pour l’installation d’éoliennes pensant protéger ses terres, éviter la faillite et gommer sa réputation de pollueur .Devant les destructions occasionnées Mo résiste farouchement avec les armes dont il dispose.
Un roman qui raconte les mutations de l’agriculture sur une cinquantaine d’années à travers l’histoire de personnages attachants dans un récit juste à l’écriture claire sur un monde qui ne veut pas mourir.

La félicité du loup
Paolo Cognetti
Stock 2021

Fontana Fredda est un village, une petite station de ski, au pied du Mont Rose, entre Italie et Suisse. Fausto, écrivain, a quitté la ville et trouvé là un emploi de cuisinier dans le seul modeste restaurant du coin. Il y rencontre Silvia, serveuse pour la saison d’hiver. Au printemps ils repartent mais la montagne, la beauté et la connaissance des lieux, les odeurs des bois ou la lumière de la neige, les amis habitants du village, la fraternité et la solidarité des relations, tout les invite à revenir …
Un beau roman serein et apaisant.

 

La porte du voyage sans retour
David Diop
Seuil 2021
 

Quelques temps après la mort de son père, Aglaé trouve un maroquin rouge caché dans le double fond du tiroir d’un secrétaire.
« Pour Aglaé, ma fille bien-aimée, le 8 juillet 1806 ».
C’est avec ces mots que commence le récit de Michel Adanson, naturaliste qui a exploré de1749 à 1754 une concession française au Sénégal. A la recherche de plantes nouvelles, il parcourt des régions où aucun européen n’est allé. Il découvre le pays sans préjugé, en homme des Lumières, apprend le wolof avec un guide et interprète qui devient son ami. Il se retrouve au milieu de royaumes rivaux en proie à des guerres intestines qui favorisent le commerce des esclaves. Il s’enflamme pour l’une d’elle, fugitive et rebelle qui l’entraîne jusqu’au village de Benn du Cap Vert proche de l’île de Gorée où se trouve « la porte du voyage sans retour ».
Un roman qui est une belle histoire d’amour prêtée au botaniste Michel Adanson , botaniste ayant réellement existé (1727-1806), et dont le récit « Voyage au Sénégal » publié en 1757 a servi de point de départ à l’auteur David Diop.

 

Les prisonniers de la liberté

Luca Di Fulvio
Pocket 2021

Trois personnages :
Rosetta belle et fière, rejetée par la population de son village sicilien sous la coupe du Baron.
Rocco, fils d’un mafieux assassin qui veut quitter le Milieu.
La petite Raechel, juive polonaise qui échappe à un pogrom.
Ils montent sur le transatlantique Palerme – Buenos Aires en quête d’une vie nouvelle …mais Buenos Aires est loin d’être pour eux une ville miracle. Pauvreté, violences, prostitution, loi de la jungle règnent en maîtres. Avant de trouver leur voie et une vie meilleure ils devront surmonter bien des épreuves.                    Un roman agréable à lire qui embarque le lecteur à la suite de personnages aux destins …romanesques !

Alpinistes de Staline

Cédric Gras
Stock 2020

J’ai pris conscience que, si ce n’était pas moi, personne ne s’attellerait à cette ahurissante histoire. Je ne voulais pas qu’elle disparaisse dans le noir. J’ai fini par m’en faire un devoir ». L’auteur nous livre un formidable récit qui parcourt l’URSS au XX siècle. Un récit étayé par de multiples recherches dans les archives et documents de l’époque sur l’histoire inconnue en occident, encore aujourd’hui, de l’alpinisme russe. Sur fond d’une Histoire bouleversée et tragique il suit en particulier l’apport formidable des frères Abalakov, sportifs de haut niveau et créateurs de la discipline. Avec eux, et bien d’autres, le lecteur découvre aussi la haute montagne russe et les nombreux 7000 dont les noms reflètent l’Histoire du pays.
Livre de mémoire, d’histoire, de montagne c’est un texte passionnant.

Terra Alta

Javer Cercas
Actes Sud 2021

Depuis « Les soldats de Salamine » Cercas nous avait habitués à des non fictions nourries par l’histoire espagnole. Il a choisi pour cette dernière histoire d’écrire un roman policier.
Melchor, ancien voyou est devenu policier suite à la découverte du livre « Les Misérables » en prison. La lutte contre l’injustice et le personnage de Javert le fascinent. Sa conversion est moins étonnante qu’il n’y paraît quand on sait que son premier objectif est de retrouver les assassins de sa mère prostituée, battue à mort. En plus de cette quête il accomplit le travail ordinaire d’un policier jusqu’à une action d’éclat qui va l’obliger à se mettre en retrait pour éviter des représailles. Nommé en Terra Alta en Catalogne, sur les lieux de la bataille de l’Ebre pendant la guerre civile, il est confronté avec ses collègues à un triple meurtre d’une rare violence où s’enlise l’enquête. Mais c’est sans compter avec l’acharnement de Melchor …
Un polar réussi au personnage attachant avec en fond l’histoire récente et passée de l’Espagne.

Buveurs de vent

Franck Bouysse
Albin Michel 2020

L’histoire d’une fratrie dans la haute vallée du Gour Noir. Les trois frères et leur sœur grandissent dans une famille refermée sur elle-même , le seul horizon de la mère est une bible qui sert de justification à de multiples condamnations , le père , par lâcheté, ne joue aucun rôle .La vallée, l’emploi est aux mains de Joyce, le tyran. Il possède le barrage, les carrières et la centrale électrique.
Les enfants pourtant ont trouvé le jeu qui permet d’affirmer leur solidarité, leur liberté et leur insoumission.
Une histoire sombre et cependant pleine d’espoir.

Le cercle celtique

Bjorn Larsson
Folio policier
Gallimard 2014

Une rencontre fortuite entre deux hommes seuls passagers à bord d’un ferry entre Suède et Danemark.
Une autre rencontre dans le port où est amarré le Rustica où vit Ulf passionné de navigation à voile. Un objet enveloppé dans un papier brun lui est donné comme on jette une bouée à la mer …
C’est l’hiver, pourtant avec son indéfectible ami Thorben ils se lancent dans une recherche improbable sur la Mer du Nord et les côtes d’Ecosse jusqu’aux îles Hébrides. La route est dangereuse entre tempêtes et bourrasques, chutes de neige, brouillards et glaces. Et si la mer est dangereuse Le Cercle Celtique ne l’est pas moins …
Un roman dont l’intrigue policière se double de la lutte nécessaire pour naviguer dans la beauté et la puissance de la Mer du nord et de l’Atlantique. 

9782374911939
Indésirable

Erwan Larher
Quidam 2021

Sam Zabriski pense avoir trouvé le lieu idéal à habiter et à vivre quand il s’installe à Saint Airy. C’est un village au riche patrimoine qui vit replié sur lui-même depuis longtemps, l’épidémie qui vient de survenir n’a rien arrangé et l’étrange étranger n’est pas forcément bienvenu…

Les certitudes des habitants volent en éclats devant Sam personnage inconnu et énigmatique. Roman noir qui flirte avec le roman policier, l’étude de mœurs, dont le principal personnage, bel exemple de la vie contemporaine, surprend forcément.

Un texte qui décrit avec justesse les comportements dans la société d’aujourd’hui, un très bon moment de lecture.

Mo Malo

Qaanaak
Points 2018

Qaanaak Adriensen, le danois, débarque à Nuuk au Groenland pour donner un coup de main à la police locale dépassée par des meurtres sauvages. Très vite l’affaire en question s’obscurcit, s’épaissit. Les crimes visent les ouvriers de la plate forme pétrolière toute proche dont les enjeux financiers, politiques, commerciaux sont essentiels pour le pays. Et dans ces conflits exacerbés les traditions et la culture Inuite jouent bien sûr leur rôle… Rien n’est épargné à Qaanaak dans un pays où sa propre famille a été massacrée une quarantaine d’années avant qu’il ne soit adopté par son autre famille danoise.

Un roman policier palpitant, bien ancré dans la réalité d’un pays où la vie est souvent proche de la survie.